République démocratique Du Congo
Le boisement protège l’environnement, selon les experts

Les Acacias, les Eucalyptus et le Moringa sont de plus en plus plantés sur des grands espaces forestiers, comme c’est le cas à Ibi village et Mampu, dans la périphérie Est de Kinshasa.

Selon les experts en environnement, cette expérience a produit des résultats escomptés dans le cadre du « boisement ».

Ils soutiennent que, lorsque l’on fait un boisement, on protège l’environnement et en même temps, on lutte contre le changement climatique. Car, les arbres génèrent de l’oxygène.

Les arbres protègent également le sol contre les rayons solaires, en cas d’érosion ou de glissement de terrains, soulignent-ils, ajoutant que le boisement peut aussi être fait pour des raisons économiques, avec les arbres plantés pour la production du charbon de braise.

A l’occasion, Ils encouragent les paysans à faire le boisement pour leurs activités.

Le boisement est le fait de créer une forêt dans une savane. Il est diffèrent du reboisement dans la mesure où on part de rien pour créer une plantation des arbres forestiers, alors que dans l’autre aspect, s’agit des arbres qui avaient été coupés, puis replantés.