République démocratique Du Congo
Organisation d’une marche pour la paix au Congo

La société civile de la RDC composée des syndicats, des travailleurs des entreprises publiques et privées et des confessions religieuses a organisé, samedi, sous la conduite du président de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), Mgr Marini Bodho, une marche de paix partie du Rond-point des Huileries avec comme point de chute le stade des Martyrs où un culte œcuménique était prévu.

A cause de la pluie qui a perturbé le programme initial, Mgr Marini Bodho a, au cours d’une brève cérémonie, imploré, au nom de toutes les confessions religieuses, la grâce de Dieu pour la paix au Congo et dans le monde.

Cette cérémonie a été agrémentée par la fanfare kimbanguiste qui a courageusement bravé la pluie. Sur les calicots brandis par les fidèles de certaines églises, on pouvait lire : « Nous voulons la paix, rien que la paix ».

Le peuple congolais invité à se confier à Dieu

Le 2ème vice-président de l’ECC, le pasteur Milenge Mwenelwata a invité le peuple congolais à se confier à Dieu car c’est lui qui peut tout et qui connait ce qu’il faut pour la RDC.

Pour le pasteur Milenge la pluie qui s’est abattue sur la capitale et particulièrement sur le stade dans l’après-midi de samedi est une grande bénédiction que Dieu envoyait à son peuple.

Pour sa part, Mme Marie-Ange Lukiana, coordinatrice de « Forum des femmes fortes avec Dieu » a indiqué que 26 femmes de cette structure venues des 26 provinces pour soutenir la prière de la paix pour la RDC sont pour le dialogue inclusif. Cette structure a pour slogan : « Ce que femme veut, Dieu le veut ».

Mme Lukiana a plaidé pour l’implication de toutes les femmes congolaises pour la tenue du dialogue et pour la paix, soulignant que la femme a une part de responsabilité dans la résolution des problèmes fondamentaux de la RDC.

ACP